Comment se préparer mentalement ? | 3 Leçons tirées d’un poème

se préparer mentalement

Publié le 7 mars 2021

Se préparer mentalement est une étape cruciale dans le bon déroulement de ce pour quoi vous voulez vous préparer 🧠

Si vous lisez cet article vous cherchez peut-être à vous préparer pour un compétition sportive, une prestation orale ou encore un examen.

La réussite de cet évènement est surement très importante pour vous. Vous y pensez souvent et vous entrainez beaucoup. Alors évidemment, vous ne voulez pas vous planter le jour J. Et vous l’avez compris, la préparation mentale va vous y aider ⚡️

Ce serait trop bête d’avoir fait tant d’effort pour au final se planter. Le pire, c’est lorsque vous avez le niveau pour accomplir une tâche sans problème. Et que la seule chose pouvant vous empêcher de la réaliser correctement, c’est le trac, la pression 😩

Si vous avez peur de perdre vos moyens ou que ceci vous est déjà arrivé, alors vous êtes au bon endroit.

Je vais me baser sur un poème incroyable, mon poème préféré (je suis à deux doigt de l’apprendre par cœur) pour vous expliquer comment faire pour se préparer mentalement. C’est le poème « Si » de Rudyard Kipling, écrit en 1910.

Dans cet article je vais commenter 3 des 4 strophes qui composent ce poème.

J’aimerais également ajouter qu’il est bon de vouloir se préparer mentalement. Toutefois, il est possible que ces conseils ne suffisent pas à résoudre entièrement votre problème vous-même. Dans ce cas, je vous conseille d’aller voir un psychologue du sport ou encore un préparateur mental.

Pour vous préparer mentalement, pratiquez la méditation de pleine conscience, vous pouvez aussi utiliser l’imagerie mentale. Assurez-vous de connaitre vos motivations, et ne prêtez pas attention à la réussite ou à l’échec que vous ne contrôlez pas, mais seulement aux actions que vous contrôlez totalement.

Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir ;
Si tu peux être amant sans être fou d’amour,
Si tu peux être fort sans cesser d’être tendre,
Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre ;

Je vais me concentrer sur les 2 premiers vers de cette strophe.

Après une cuisante défaite, même un sportif passionné, qui sait pourquoi il s’entraine aura surement du mal à se mettre à rebâtir (retourner à l’entrainement). Il ne devra pas ignorer ses sentiments, la suppression expressive est une technique de gestion des émotions qui est dysfonctionnelle, elle consiste à supprimer, ignorer ses sentiments. Il devra les accueillir 

Mais même s’il est dur de se mettre à rebâtir, après avoir vu détruit l’ouvrage de sa vie. Je pense par exemple à une très grave blessure pour un sportif tel qu’une rupture des ligaments croisés. Le sportif passionné et qui sait exactement pourquoi il s’entraine aura bien moins de mal qu’un autre à rebâtir, retourner à l’entrainement, repartir de l’avant 📈

Ce poème est influencé par la philosophie stoïcienne. Le stoïcisme, ce n’est pas avoir un cœur de pierre et ignorer ses sentiments contrairement à ce que certains pourraient penser.

Leçon : Après une cuisante, défaite accueillez vos sentiments et prenez en conscience (nous allons voir comment procéder plus bas). Ensuite, souvenez-vous quelles sont vos motivations, pourquoi pratiquez-vous votre sport. Servez-vous en pour rebâtir, vous remettre à vous entrainer.

Se préparer mentalement avec la méditation et l’introspection

Si tu sais méditer, observer et connaître,
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur,
Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maître,
Penser sans n’être qu’un penseur ;
Si tu peux être dur sans jamais être en rage,
Si tu peux être brave et jamais imprudent,
Si tu sais être bon, si tu sais être sage,
Sans être moral ni pédant ;

Méditer, observer et connaître, tels sont les mots utilisés par Rudyard Kipling.

La méditation est très utile et très utilisée pour se préparer mentalement. Je parle ici plus précisément de la méditation de pleine conscience 🧘

C’est d’ailleurs elle qui va vous permettre d’accueillir vos sentiments comme je l’ai expliqué plus haut. La méditation de pleine conscience permet de prendre conscience de nos sensations, de nos sentiments sans toutefois apporter de jugement dessus.

C’est une expérience un peu difficile à décrire, je pense qu’il faut le vivre pour le comprendre. Après une cuisante défaite par exemple, la méditation vous permet de constater votre tristesse et votre sentiment d’impuissance par rapport à celle-ci.

Vous allez constater ces sentiments et en prendre toute la mesure, mais pour autant vous n’allez pas ressentir la douleur ou la négativité qui y est généralement lié. Ensuite vous pourrez plus facilement tourner la page pour passer à autre chose.

La méditation de pleine conscience a bien des vertus pour se préparer mentalement à un évènement 🧠

Elle permet d’augmenter la capacité de concentration et également de diminuer le stress et l’anxiété chez les méditants avec un minimum d’expérience.

La méditation de pleine conscience aide à se préparer mentalement dans le sens où elle augmente le niveau de mindfulness. En français, la capacité à être dans l’instant présent.

Ainsi, lorsque vous êtes dans l’instant présent vous n’êtes pas en train de repenser à l’action précédente du match que vous venez de louper. Et vous n’êtes pas non plus en train de vous inquiéter car les dernières secondes du match arrivent et celui-ci est très serré.

Vous êtes concentré à 100% sur ce qui importe le plus, l’instant présent.

Leçon : Pratiquez la méditation de pleine conscience.

Victoire et défaite ne sont que des menteurs

Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
Et recevoir ces deux menteurs d’un même front,
Si tu peux conserver ton courage et ta tête
Quand tous les autres les perdront,
Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
Seront à tous jamais tes esclaves soumis,
Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire
Tu seras un homme, mon fils.

Les premiers vers de cette strophe nous font passer le message que le résultat importe peu (car il est souvent difficilement contrôlable), c’est même un menteur.

Par exemple au football, ce n’est pas toujours l’équipe qui offre la meilleure prestation footballistique qui remporte le match. On a déjà vu des équipes remporter des matchs 1-0 en ayant fait seulement une frappe cadré et avec seulement 25% de possession du ballon ⚽️

 Même en sport individuel vous ne contrôlez que 50% de la rencontre, c’est à dire votre niveau. Mais vous ne contrôlez pas les 50% restant, le niveau de votre adversaire. Tant de facteurs sont incontrôlables : le niveau de l’adversaire, celui de vos coéquipiers si vous en avez, les décisions arbitrales, celles des entraineurs ou même encore la météo.

La seule chose que vous contrôlez, c’est votre prestation, les mouvements que vous faites. Ainsi, évitez à tout prix de vous juger sur la victoire et la défaite, ce sont des menteurs. Et donc, ne vous fixez pas des objectifs en rapport avec la victoire puisque vous ne la contrôlez pas. Se fixer un objectif de victoire c’est comme d’avoir l’objectif de faire un 6 avec un dé du premier coup. Vous pouvez réussir, mais ce ne sera pas vraiment grâce à vous.

Bon, il ne faut pas accorder d’importance à la victoire ou à la défaite, mais alors à quoi accorder de l’importance si l’on cherche à avoir un feedback sur son match ?

Accordez de l’importance à votre performance pure. Accordez de l’importance à ce qui dépend au maximum de vous.

Par exemple, si vous êtes footballeur, accordez de l’importance à la précision de vos passes, à vos frappes cadrées, à vos nombres de duels réussis…

J’apporte tout de même une petite nuance, il y a peu d’éléments que vous contrôlez à 100%. Par exemple vous ne contrôlez pas le niveau de vos adversaires et ceux-ci vont avoir une influence sur votre pourcentage de duels réussis. Toutefois, vous avez une grande part de contrôle sur cet élément, plus que sur la victoire ou la défaite. Accordez donc de l’importance aux facteurs sur lesquels vous avez un maximum de contrôle.

Leçon : La victoire et la défaite sont des menteurs. Accordez de l’importance seulement à ce que vous contrôlez, pas à ce que vous ne contrôlez pas.

Bonus : Se préparer mentalement avec l’imagerie mentale

Non, Rudyard Kipling n’en a pas parler dans son poème, mais c’est un petit bonus que je vous offre.

L’imagerie mentale est une technique qui peut permettre de se préparer mentalement à une échéance. Pour cela vous pouvez par exemple imaginer mentalement votre compétition sportive. Voyez plusieurs scénarios se dérouler 🧠

Imaginez des scénarios plutôt négatifs et visualisez-vous ensuite réagir pour vous en sortir le mieux possible malgré la difficulté. Vous pouvez reproduire cette opération plusieurs fois en imaginant un maximum de scénarios négatifs.

Exemple d’imagerie mentale pour se préparer mentalement au football : L’équipe adverse marque un but ravageur à la 90ème minute. J’encourage mon équipe et leur dit que ce n’est pas fini, il nous reste 3 minutes de temps additionnel pour tout donner. Je tente tout ce qu’il est possible de faire et réussi à trouver une bonne passe lobée pour un de mes coéquipiers dans la surface de réparation. Le ballon vole et le public retient son souffle. Luc mon coéquipier la reprend de toute ses forces, avec la tête, et l’envoi en direction du but. Le gardien est battu, la balle finit au fond des filets. Toute notre équipe explose de joie et se jette sur Luc.

L’imagerie mentale permet également d’améliorer son sentiment d’efficacité, sa confiance. Et ce, notamment en visualisant vos meilleures actions, vos meilleures compétitions. Cela vous aide à prendre conscience de vos capacités et à prendre confiance en elles.

🎁 Je vous offre un audio d’imagerie mentale guidée que vous pouvez télécharger 🎁

Ecoutez le avant l’échéance pour laquelle vous souhaitez vous préparer mentalement.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager 😄

Bon entrainement mental.

Rédigé par Marc - SportMental

J'aide les sportifs qui veulent progresser à bâtir un mental d'acier par le développement de leurs habiletés mentales. Actuellement, je dois sûrement être en train d'écrire un article, de méditer ou de perfectionner mon basket.

Articles similaires 

Comment renforcer son mental en sport ?

Vous faites du sport et vous souhaitez renforcer votre mental dans le but d’améliorer vos performances ? 🧠 C’est une démarche tout à fait louable ! Mais je suis prêt à parier que comme grand nombre de sportifs vous ne savez pas vraiment comment vous y prendre....

Utiliser l’autohypnose et l’hypnose dans le sport

Un soir de l’année 1973 l’hypnose s’est révélée au monde du sport 💥 Le boxeur Ken Norton allait affronter le colosse Muhammad Ali.  Ali écrasait tout sur son passage, il était impressionnant, sûr de lui et ses adversaires avaient souvent peur de l’affronter. Ken...

Une imagerie mentale guidée pour le sport, MP3 gratuit

L’imagerie mentale est une technique de préparation mentale qui est très utilisée et à juste titre puisqu’elle offre de bons résultats et s’adapte à de nombreuses situations. L’imagerie guidée est simplement une variante qui se pratique avec un support (voix de...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez l'article, c'est gratuit 🙂

Et cela m'aiderait beaucoup