Utiliser l’autohypnose et l’hypnose dans le sport

hypnose sport

Publié le 14 mars 2021

Un soir de l’année 1973 l’hypnose s’est révélée au monde du sport 💥

Le boxeur Ken Norton allait affronter le colosse Muhammad Ali.  Ali écrasait tout sur son passage, il était impressionnant, sûr de lui et ses adversaires avaient souvent peur de l’affronter.

Ken Norton était surement un de ceux qui appréhendait son combat face à Ali. Pour autant, il n’était pas prêt à se laisser faire 🥊

Il a embauché un hypnotiseur pour l’aider à se préparer et à se mettre dans les meilleures conditions pour disputer ce match. L’hypnose a permis au sportif d’augmenter sa confiance et de diminuer son anxiété.

Les deux sportifs se sont préparés de leur côté, ensuite le jour du combat est venu 📆

Contre toute attente, Ken Norton a gagné contre Muhammad Ali. Le pire dans cette histoire est surement la facilité avec laquelle Ken Norton terrassa Ali.

Un soir de l’année 1973 l’hypnose s’est révélée au monde du sport.

L’hypnose a très surement joué un rôle dans cette incroyable victoire. A partir ce jour, les sportifs ont commencé à accorder du crédit à l’hypnose et à s’y mettre pour certains.

Aujourd’hui encore, l’hypnose est parfois décriée par les psychologues du sport (Grindstaff & Fischer, 2006). Et ce en partie à juste titre, car trop de monde s’improvise hypnothérapeute après avoir suivi ne serait-ce qu’une petite formation et sans aucun bagage préalable.

Toutefois, nous allons voir que l’hypnose peut être un réel atout pour le sportif et surtout nous allons voir comment bien la pratiquer.

Le concept phare sur lequel se base l’hypnose c’est celui de la suggestion. Un hypnothérapeuthe (ou soi-même dans le cadre de l’autohypnose) va émettre une suggestion à un sportif.

Cette suggestion est relative à un comportement, une attitude que le sportif souhaite adopter. Exemple : Vous êtes confiant serein et en pleine possession de vos moyens. Vous êtes hyper motivé, vous êtes comme un brasier alimenté en permanence vous ne cessez de grossir, votre motivation ne cesse de croître.

Alors c’est bien beau tout ça, mais l’hypnose ce n’est pas seulement des suggestions. Ce serait assez proche de la méthode Coué dans ce cas. Cliquez ici pour voir le livre que j’ai écrit concernant la méthode Coué 📙

L’hypnose ce sont des suggestions mais dans un état de conscience modifié, un état qu’on appelle généralement la transe hypnotique. Il est assez difficile de décrire cet état de transe hypnotique mais on pourrait dire qu’il se situe entre l’état conscient éveillé « normal » et celui du sommeil. D’ailleurs Hypnose vient du grec Hypnos qui était le dieu du sommeil.

La transe hypnotique et cet « état de conscience modifié » fait débat chez les psychologues. Il existe d’ailleurs de nombreux débats concernant l’hypnose, vous pourrez trouver à boire et à manger dans ce milieu. Pour vous éclairer:

Voici quelques vérités qui font consensus sur l’hypnose (Cox, 2015) :

  • Certaines personnes sont plus réceptives que d’autres à l’hypnose. Cette réceptivité est plus lié au sujet en lui-même qu’aux capacités du thérapeute. D’ailleurs, la réceptivité n’a aucun rapport avec l’intelligence ou même la personnalité.
  • L’hypnose est bien différente du sommeil. C’est un état à part. Il est possible d’utiliser l’hypnose pour améliorer son sommeil.
  • Pendant l’hypnose, la personne n’est pas totalement inconsciente prête à avaler n’importe quelle absurdité que pourrait lui dire le thérapeute. Elle contrôle toujours son comportement, est consciente et peut surveiller les suggestions qui lui sont faites.
  • L’induction hypnotique, la phase où on se met dans cet état de transe hypnotique sert à augmenter la réceptivité aux suggestions.
  • L’hypnose n’est absolument pas dangereuse si elle est pratiqué par des personnes ayant suivi une formation de qualité en hypnose Ericksonienne. L’hypnose Ericksonienne est l’hypnose « clinique », utilisée par les psychologues et thérapeutes. Elle est à différencier de l’hypnose de « spectacle » utilisée et popularisé notamment par Messmer. 
  • L’hypnose ne permet pas d’améliorer notre mémoire.
  • L’hypnose ne permet pas de revivre des évènements traumatiques vécus durant l’enfance pour pouvoir mieux les digérer (catharsis)

Les 5 étapes d’une séance d’hypnose

Une séance d’hypnose (ou d’autohypnose) se déroule en 5 étapes :

  • La préparation du participant : Le thérapeute doit être sur que le sujet adhère à la technique de l’hypnose, qu’il a confiance en elle et en lui. C’est généralement dans cette phase qu’on rappelle toutes les fausses vérités dont certaines sont cités ci-dessus (ex : Non vous n’allez pas perdre connaissance, vous allez garder le contrôle…). Il faut aussi rappeler que le sujet peut sortir de l’hypnose à tout moment s’il ne se sent pas à l’aise.
  • La phase d’induction : C’est dans cette phase que le patient se fait hypnotiser. L’induction à l’état d’hypnose se fait très souvent par la relaxation ou la focalisation de l’attention sur un point (ex : fixez ce point sur le mur devant vous). Quelle que soit la méthode d’induction utilisée, des suggestions vont être faites pendant ce temps sur un ton monotone. Par exemple « Vous avez sommeil ». Ensuite l’hypnotisé sera dans un état détendu, à la fois présent mais à moitié absent, et surtout il sera beaucoup plus réceptif aux suggestions.
  • La phase hypnotique : La transe hypnotique, un état de détente, ne doit pas se rapprocher trop de l’état de sommeil. Il est alors bon d’utiliser des « suggestions d’alerte » auxquelles le sujet va devoir répondre physiquement (ex : bougez le petit doigt de la main droite). C’est dans cette phase que les suggestions vont être faites. Elles peuvent concerner des actions à réaliser après la séance, on appelle ça des suggestions posthypnotiques. C’est ce dont a bénéficié le sportif Ken Norton pour son combat contre Ali.
  • Le retour à l’éveil : C’est la sortie de l’état de transe. On invite le sujet à sortir lui-même de son état de transe. On peut par exemple lui dire, je vais compter jusqu’à 3 et à 3 vous allez vous réveiller… 1,2,3.
  • La phase postyhpnotique : C’est l’après hypnose, la phase pour laquelle les suggestions sont formulées. Dans le cas d’un sportif ce peut être : « Vous êtes confiant et serein en compétition ». Il faut éviter les suggestions trop précises qui pourraient ne pas se réaliser comme « Lors de votre prochain match vous allez marquer 2 buts ». Les suggestions doivent rester assez générales.

Apprendre à utiliser l’autohypnose

L’autohypnose suit exactement les mêmes étapes que l’hypnose classique. Pour vous mettre dans l’état de transe hypnotique vous pouvez vous relaxer en prenant de profondes respirations ou bien fixer un point sur un mur 🧠

La difficulté de l’autohypnose réside dans le fait que vous êtes seul. Même dans cet état de transe hypnotique vous devez être capable de vous faire des suggestions à vous-même.

Vous devez également prendre garde de ne pas vous endormir. Si vous êtes sujet à vous endormir facilement ou que vous êtes fatigué il vaudra mieux préférer la position assise à la position couchée.

Personnellement, je me souviens bien d’une expérience ou je me suis auto-hypnotisé sans même savoir ce qu’était l’autohypnose. J’étais sur le point de m’endormir et je savais que le lendemain matin je devais presque impérativement cuisiner une quiche 😂

Je me suis alors répéter mentalement plusieurs fois demain matin dès que je me lève il faut que je fasse une quiche. Et cela de manière totalement naturelle. Je me souviens encore avoir été surpris que le matin directement après avoir ouvert les yeux, la première pensée qui m’est venue fût de cuisiner cette quiche. Je me suis alors levé et j’ai fait cette quiche presque sans effort comme si c’était totalement logique.

Il faut également savoir que les suggestions doivent toujours être des phrases positives et ne doivent jamais contenir de négation. Vous l’avez peut-être déjà entendu mais le cerveau ne comprend pas la négation.

Si je vous dis ne pensez pas à une bonne grosse banane au chocolat vous allez surement penser à cette banane au chocolat 🍌

Le cousin de l’hypnose ? L’imagerie mentale

Qu’on soit clair, l’hypnose n’a jamais créé de champions. Si vous n’êtes pas un sportif incroyable, vous n’allez pas le devenir simplement grâce à l’hypnose.

C’est plutôt le genre de méthode qui peut vous permettre de vous améliorer un peu, mais ça ne va pas totalement transcender votre jeu.

L’imagerie mentale est un cousin de l’hypnose. Si vous voulez apprendre à utiliser l’imagerie mentale :

🎁 Je vous offre un audio d’imagerie mentale guidée pour les sportifs 🎁

Cet audio a été réalisé pour être écouté plus particulièrement avant une compétition sportive.

Voila vous avez maintenant toutes les clés pour soit utiliser l’autohypnose, soit l’imagerie mentale. Et pourquoi pas les deux.

Si cet article vous a plu, partagez-le 😄

Et bon entrainement mental.

Rédigé par Marc - SportMental

J'aide les sportifs qui veulent progresser à bâtir un mental d'acier par le développement de leurs habiletés mentales. Actuellement, je dois sûrement être en train d'écrire un article, de méditer ou de perfectionner mon basket.

Articles similaires 

Comment renforcer son mental en sport ?

Vous faites du sport et vous souhaitez renforcer votre mental dans le but d’améliorer vos performances ? 🧠 C’est une démarche tout à fait louable ! Mais je suis prêt à parier que comme grand nombre de sportifs vous ne savez pas vraiment comment vous y prendre....

Comment se préparer mentalement ? | 3 Leçons tirées d’un poème

Se préparer mentalement est une étape cruciale dans le bon déroulement de ce pour quoi vous voulez vous préparer 🧠 Si vous lisez cet article vous cherchez peut-être à vous préparer pour un compétition sportive, une prestation orale ou encore un examen. La réussite de...

Une imagerie mentale guidée pour le sport, MP3 gratuit

L’imagerie mentale est une technique de préparation mentale qui est très utilisée et à juste titre puisqu’elle offre de bons résultats et s’adapte à de nombreuses situations. L’imagerie guidée est simplement une variante qui se pratique avec un support (voix de...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez l'article, c'est gratuit 🙂

Et cela m'aiderait beaucoup