Comment se motiver à faire du sport après le travail ?

Publié le 18 avril 2021

« Trouver la motivation pour faire son sport après le travail n’est clairement pas évident. Vous avez surement  déjà essayé le sport après le travail. Au début il n’y avait aucun problème, vous êtes hyper déterminé et prêt à tout retourner 💥

Puis au bout de quelques semaines ou quelques mois vous constatez que vous n’avez pas autant de résultats que vous l’auriez souhaiter. C’est fâcheux.

Petit à petit vous avez trouvé des excuses (qui auparavant justement n’étaient pas des excuses).

« Oh il pleut aujourd’hui, je le ferais demain. Ah mais aujourd’hui je dois aller chercher le petit à la crèche, je ne peux vraiment pas. »

Ou tout simplement, votre journée de travail était trop fatiguante pour enchainer sur une séance de sport. Et puis voilà, au bout d’un moment vous avez totalement arrêté ⛔️

Le pire c’est qu’aujourd’hui vous avez la volonté. Vous aimeriez tellement avoir cette motivation inébranlable.

Imaginez, vous sortez de votre poste de travail, vous enfilez vos chaussures et vous allez directement courir avec le sourire. C’est surement ce que vous aimeriez pouvoir réaliser 🏃‍♂️

Vous savez que vous devez pratiquer votre sport si vous voulez progresser ou encore si vous voulez perdre du poids ou prendre du muscle 💪

Si c’est votre cas, vous pensez avoir perdu la motivation pour faire du sport, c’est vrai. Mais vous n’avez pas seulement perdu la motivation. Vous n’avez pas réussi à instaurer la discipline.

La motivation est ce qui vous fait commencer et la discipline est ce qui vous fait tenir.

C’est généralement la motivation qui va vous pousser à commencer la pratique d’une nouvelle activité. Au départ vous êtes tout feu tout flamme, vous faites votre sport avec envie et sans ne louper aucune séance 🔥

Puis ce feu petit à petit s’estompe. Et dans ces cas-là, si la discipline ne prend pas le relais… vous allez arrêter votre pratique sportive.

Ok, mais la discipline c’est se faire violence alors ?

Oui en quelque sorte. Mais nuance, la motivation sera souvent forte au début de la pratique d’une nouvelle activité. Mais par la suite elle ne meurt pas. Elle est toujours présente, le feu n’est plus un brasier. Il ressemble plutôt à un feu de cheminée que l’on entretient fréquemment.

Plus ce feu que vous entretenez est fort, moins vous avez besoin de discipline.

La discipline, c’est dur, c’est se faire violence, trop de discipline à avoir n’est pas tenable sur le long terme ⛔️

Mais si vous avez déjà un bon niveau de motivation de base, vous aurez moins besoin de faire appel à votre discipline. Alors comment cultiver sa motivation ?

Faites une activité sportive qui a du sens pour vous, dans laquelle vous vous épanouissez en la pratiquant. Vous devez éprouver du plaisir.

Désolé de vous le dire, mais si votre unique objectif est de perdre du poids et que vous courrez sans n’y prendre aucun plaisir, vous allez très surement abandonner rapidement 😓

Bien sûr, au début le plaisir n’est pas toujours là, il peut venir avec la pratique. Et également lorsque vous apercevrez les premiers résultats apparaitre.

Une vision de rêve et de petits objectifs pour segmenter

Avez-vous un objectif ? Je suis sûr que oui, mais il n’est peut-être pas encore très précis 🎯

Par exemple, vous courrez pour : gagner en endurance ? maigrir ? Les deux ?

Vous faites de la musculation pour : Prendre du muscle ? Gagner en explosivité ?

Vous pratiquez votre sport pour : Vous détendre avec vos coéquipiers ? Vous améliorer dans votre pratique ? Les deux ?

Une fois que vous comprenez mieux la raison qui vous pousse à faire ce sport, il va falloir vous fixer un objectif long terme, une vision.

Par exemple, dans 2 ans j’aurais perdu 7 kilos grâce à la course à pied et je serais capable de courir un semi-marathon.

Ou encore, dans 3 ans je serais un footballeur de niveau régional 2.

Définissez ce but long terme, cette vision, ce graal que vous cherchez à obtenir dans votre pratique sportive 😍

Ensuite, découpez-le en de plus petits objectifs de manière à vous fixer des repères sur le chemin. Cela permettra d’entretenir votre motivation.

Exemple : Dans 1 an j’aurais perdu 4 kilos, Dans 6 mois 2,5 kilos et dans 3 mois 1,5kilos.

En plus de cet objectif dit de résultat, ajoutez-y un objectif de processus. Qu’allez-vous devoir faire pour obtenir ce résultat ?

Objectif de processus : Pour cela, j’irais courir 2 fois par semaine en repoussant mes limites et en augmentant le nombre de kilomètres effectués petit à petit.

N’essayez pas d’atteindre vos objectifs en un éclair. Ayez une vision long terme (segmentée par des objectifs court et moyen terme), et cheminez petit à petit vers cette vision 📈

Assurez-vous d’être en constante progression.

Savez vous comment fait-on pour manger un éléphant ? 🐘

C’est simple, bouchée par bouchée.

De la même manière un objectif sportif s’atteint entrainement après entrainement. Définissez le chemin à suivre pour atteindre vos objectifs et ensuite vous n’avez qu’a croire en ce processus et tout donner pour le réaliser.

Il se peut aussi que vous soyez amené à réajuster le tir en cours de route (si l’objectif fixé était trop simple ou trop dur).

Imaginons que vous courrez pour maigrir, c’est très bien, mais chiffrons un peu les choses !

Combien de poids voulez vous perdre en combien de temps ? Ex : Je cours pour perdre du poids, mon objectif est de perdre 2 kilos en 2 mois.

En faisant tout ce travail de fixation d’objectif et de définition de vos motivations je peux vous assurer que vous serez déjà plus motivé à faire du sport après le travail !

Trouvez vos facilitateurs de motivation

Vous comme moi, nous savez qu’après une journée de travail la motivation n’est pas forcément au rendez-vous. Alors, il faut la faciliter. Trouver vos petits hacks vos petits facilitateurs

Vous devez faire en sorte que la mise en mouvement soit la moins couteuse possible.

Imaginez, vous rentrez chez vous après une dure journée de travail, et vous vous dites dans un coin de votre esprit « ce serait bien que j’aille courir ».

Dans ce cas, pensez-vous vraiment que vous allez vous donner la peine de préparer vos affaire, rassembler vos chaussures, votre gourde, votre collation, votre sac etc… Si vous êtes vraiment motivé, c’est vrai vous allez le faire.

Mais vous comme moi, nous savons que parfois nous avons besoin d’un petit coup de boost.

Vous devez donc vous prémâcher le travail pour rendre la mise en action peu couteuse. Préparez votre sac et vos affaires à l’avance, le matin par exemple.

La mise en route sera généralement encore plus simple si vous démarrez votre course depuis votre lieu de travail ou votre voiture à la fin de votre journée, plutôt que si vous rentrez chez vous premièrement. (mais ceci est plus une question d’organisation)

Vous l’aurez compris, faites tout ce qui est en votre pouvoir pour rendre le premier pas, la décision de mise en action la plus simple possible.

Par exemple, inscrivez-vous à une salle de sport qui se trouve entre chez vous et votre lieu de travail tant que possible. Si vous devez faire un détour de 20 minutes pour vous rendre à votre salle de sport, c’est sûr que cela vous sera beaucoup plus couteux simplement de vous y rendre 😕

Facilitez-vous le travail.

Choisissez l’équipement qui vous plaît

Toujours dans la même veine, rendez votre sport le plus plaisant possible. S’il est possible de supprimer des contraintes faites-le.

Vous n’êtes pas motivé à l’idée de courir dans vos vieilles chaussures trouées ? Cela peut se comprendre. Surement qu’avec de nouvelles chaussures adaptées vous serez directement plus motivé 🔥

De la même manière, une playlist incroyable pourra vous motiver rien qu’à l’idée de savoir que vous allez pouvoir l’écouter après le travail en faisant votre sport. Que ce soit de la musique motivante ou même un bon podcast.

L’être humain est un être social

Nous vivons en société et le regard des autres nous importe beaucoup. Souvent plus qu’on ne le pense et plus qu’on ose se l’avouer 👀

Et si je vous disais qu’il est possible d’utiliser ce qui parait à première vue être un handicap comme un booster de motivation ?

Il est possible d’utiliser la pression sociale pour se motiver à atteindre un objectif. Imaginez que vous annoncez publiquement sur Facebook que vous allez perdre 7 kilos en 2 ans et que vous allez poster votre évolution tout les 3 mois, dans ces conditions vous aurez beaucoup plus de chance d’y parvenir non  ?

Sans être aussi radical, vous pouvez simplement demander à un ami de vous demandez régulièrement ou vous en êtes, si vous échouer votre objectif vous lui devrez une somme prédéfini, par exemple 50€ (il faut que cela vous coûte d’échouer).

Toujours en utilisant le coté social de l’être humain, vous pouvez vous inscrire sur des applications de course ou vous allez pouvoir vous comparer aux autres tel que Strava.

Cette comparaison si elle est saine peut être une source de motivation ! En plus Strava vous donnera de nombreuses données intéressantes sur votre course ou n’importe quelle séance de sport.

Et pour finir sur le côté social de l’être humain, il nous est souvent plus facile de se diriger dans une direction à plusieurs que tout seul.

Alors pourquoi ne pas embarquer un collègue ou un ami avec vous après le travail pour faire votre séance de sport ensemble ?

🎁 Enfin, si vous souhaitez vous préparer mentalement pour vos séance de sport je vous offre un audio de préparation mentale guidée 🎁

Pour se motiver à faire du sport après le travail vous devez limiter au maximum les contraintes (ex: avoir une salle près de son travail), avoir un objectif long terme découpé en de plus petits et utiliser le côté social de l’être humain pour vous booster entre collègues/amis.

Bon entrainement mental 😄

Rédigé par Marc - SportMental

J'aide les sportifs qui veulent progresser à bâtir un mental d'acier par le développement de leurs habiletés mentales. Actuellement, je dois sûrement être en train d'écrire un article, de méditer ou de perfectionner mon basket.

Articles similaires 

Comment avoir un mental de sportif de haut niveau ?

Vous souhaitez peut-être devenir un sportif de haut-niveau, dans ce cas il est logique que vous souhaitiez développer le mental du sportif de haut niveau. Ou alors, vous êtes peut un sportif amateur qui a la volonté de progresser, de s’améliorer, et qui rêve...

Les 7 meilleurs livres sur la préparation mentale

Un livre sur la préparation mentale ou la psychologie du sport est un excellent moyen de se former dans le domaine. Que ce soit pour implémenter des techniques de préparation mentale à ses entrainements ou pour les personnes désirant devenir préparateur mental. Quand...

Comment avoir le mental de Kobe Bryant ?

Comme tous les sportifs et encore plus les basketteurs, j’ai été touché par la mort de Kobe Bryant. Cet article est une manière pour moi de lui rendre hommage. Ici, je vais me concentrer sur le plan mental de son jeu. Tout le monde reconnaissait sa force mentale...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez l'article, c'est gratuit 🙂

Et cela m'aiderait beaucoup