Comment avoir confiance en soi en sport ? (surtout en compétition)

confiance-en-soi-sport

Publié le 5 août 2020

Vous manquez de confiance en vous sportivement parlant ? Et surtout en compétition ?

Vous doutez de vos capacités ?

Je suis aussi passé par là, je vais vous conseiller et vous livrer certaines astuces que j’ai utilisées pour retrouver confiance en moi.

La confiance en soi, en sport comme partout, est uniquement une question de perception de soi.

Cela dit, il ne suffit pas de se dire « allez je vais avoir confiance en moi » pour gagner en confiance. Il faut se concentrer sur ses points forts, se comparer à soi-même plutôt qu’aux autres, pratiquer l’imagerie mentale et prendre confiance au fil de la compétition.

Vous savez peut-être que vous avez du talent mais votre manque de confiance en vous vous empêche de l’exprimer pleinement. Vous ne jouez pas à 100% de vos capacités.

Vous aimeriez pouvoir performer à votre « vrai niveau » lors de vos compétitions. Vous voudriez pouvoir être fier de vous et que les autres aussi soient fiers de vous.

Vous n’avez pas confiance en vous, cela rend vos performances moins bonnes et vous fait perdre encore plus confiance en vous. Vous êtes dans un cercle vicieux et peut-être que vous enchainez les mauvaises performances.

Dans cet article je vais vous donnez mes meilleurs conseils pour briser ce cercle vicieux et créer votre cercle vertueux. Je vais vous expliquer comment regagner confiance en vous pour performer sportivement à 100% de vos capacités.

La confiance en soi en sport fluctue souvent au cours d’une carrière, il est normal d’avoir des hauts et des bas. La progression n’est pas linéaire et votre confiance en vous est forcément liée en partie à votre progression.

Même les plus grands champions ont des baisse de confiance en eux, mais souvent ils parviennent mieux à les gérer que les sportifs moins expérimentés.

Vous vous demandez surement comment vous préparer mentalement avant un match ? Comment faire pour prendre confiance en soi avant un match.

Je vous propose de faire une petite imagerie mentale, trouvez 5 minutes pour vous isoler pendant les 2 heures précédant le début de la compétition.

Le but de cette imagerie va être d’imaginer mentalement vos meilleurs matchs, vos meilleures actions, ce dont vous êtes le plus fier sportivement parlant. Imaginez-vous avec précision ces quelques moments.

Comme d’habitude ajoutez-y un maximum de détails et faites appels au plus de sens différents possible, quelle était l’odeur (gymnase, chaussures, herbe…), quel était le bruit (bruit de balle, bruit des spectateurs…).

Convoquez tous ces souvenirs dans votre imagerie, prenez le temps de voir vos actions de la manière la plus détaillée possible. Ressentez la confiance que vous aviez juste après avoir accompli  ces actions.

Après avoir emmagasiné cette confiance due à l’imagerie de vos meilleures actions, imaginez-vous mentalement réussir dans la compétition que vous vous apprêtez à faire. Faites-vous mentalement le scénario de votre compétition.

Imaginez-vous jouer avec facilité et justesse, imaginez-vous confiant et performant dans cette compétition précise. Voyez la salle, les coéquipiers, les adversaires, l’équipement, la météo, ajoutez-y le maximum de détails que vous avez sur cette compétition en particulier.

Rentrer dans le match en ayant confiance en soi

Lorsque vous rentrez dans une compétition, rentrez-y en douceur. Si vous êtes tennisman par exemple allez-y doucement dans les premiers échanges. Concentrez-vous simplement à renvoyer la balle et à faire ce que vous savez faire.

De cette manière le stress du début de compétition va se dissiper et vous allez pouvoir enclencher la seconde vitesse pour monter crescendo et jouer vraiment votre jeu.

Cette méthode vous permet de prendre confiance en vous rapidement et de passer le stress du début de compétition.

Attention toutefois, voici une histoire que j’ai vécue dont vous pouvez apprendre :

Je suis basketteur et mon point fort réside dans la pénétration de la défense adverse pour me frayer un chemin jusqu’au panier.

A l’inverse, je suis moins bon dans le tir à distance.

Avant le début du match j’avais déjà en tête d’essayer de pénétrer la défense adverse pour ma première action offensive. Je voulais commencer le match au mieux en faisant ce que je savais faire et en engrangeant de la confiance.

Sur ma première action offensive comme prévu je tente d’aller au panier. Au final je me loupe et je perds la balle.

Le pire c’est que j’étais bien placé pour effectuer un tir à distance, mais je m’étais mis en tête que je devais commencer le match sur une pénétration offensive.

Dans ma situation le tir aurait été une meilleure option, je ne suis pas parvenu à rester lucide et j’ai fait le mauvais choix.

Morale : utilisez cette technique pour prendre confiance mais restez lucide sur toutes les options de jeu qui peuvent s’offrir à vous.

L’astuce de Jordan Peterson

Dans son fameux livre 12 règles pour une vie,  le docteur en psychologie américain Jordan Peterson révèle une astuce simple, celle de se tenir droit et avec les épaules en arrière. Cette position confiante aide à la sécrétion de la sérotonine et nous rend plus confiants.

De plus le simple fait de vous tenir droit, dans cette position instaurant la confiance en soi aura un double effet :

  • Vous vous percevrez comme plus confiant et agirez comme tel
  • Les autres vous percevront comme une personne plus sûre d’elle

Bien-sûr c’est rarement possible de pouvoir adopter cette posture durant l’exercice de son sport sans que cela contraigne nos mouvements. Utilisez cette posture juste avant le début de la compétition pour prendre confiance en vous et montrer aux autres que vous êtes confiant.

Se comparer à soi-même plutôt qu’aux autres

Que vous pratiquez un sport individuel ou collectif vous avez forcément des personnes avec qui vous vous entrainez au sein de votre club. A moins que vous soyez un coureur-ermite qui n’en parle à personne et n’utilise pas d’application de suivi de course.

Donc vous vous comparez à ces personnes, vous savez plus ou moins qui est meilleur que vous et qui est moins bon.

Oui je me compare aux autres, vous vous comparez aux autres et les autres se comparent à vous, c’est la nature humaine.

« Ah tiens il soulève 140kg au développé couché lui, je fais essayer de faire pareil » Voici ce que pourrait penser un haltérophile par exemple

Mais le problème c’est que cette manière de faire est plutôt négative pour développer sa confiance en soi. Oui, la nature humaine n’est pas toujours bonne.

Alors, je ne vous dit pas d’arrêter de vous comparer aux autres car de toute manière ce n’est pas possible.

Je vous invite simplement à apprendre à vous comparer plus à vous-même qu’aux autres.

Se comparer à soi-même est beaucoup plus sain, vous êtes votre propre référentiel.

Comparez-vous au sportif que vous étiez il y a 1 an, 2 ans, 5 ans.

Alors, avez-vous progressé ? Quelle a été votre meilleure saison ?

Chaque progression même minime est une réussite, vous êtes parvenu à devenir meilleur grâce à votre travail et vous pouvez être fier de vous.

L’erreur à ne pas commettre ici est de comparer sa progression sur les dernières années à la progression des autre sur ce laps de temps. C’est la tendance humaine à la comparaison sociale qui revient au galop.

Je le répète vous êtes votre propre référentiel. Observez tout le chemin parcouru depuis que vous avez commencé votre pratique sportive.

Remarquez votre progression et soyez fiers de vous.

Vous pouvez également vous servir de cette petite introspection de carrière pour évaluer quels sont capacités que vous avez travaillé/développé et qui ont portés leur fruits et lesquels n’ont pas été très bénéfiques.

Sur quels points de votre jeu devriez-vous le plus travailler pour augmenter votre niveau ? Devez-vous plutôt corriger certains points faibles ou améliorer vos points forts ? Quel est le style de jeu que vous souhaitez adopter ?

Prenez le temps de la réflexion 😉

Confiance en soi et confiance en soi en sport, c’est pareil ?

Les chercheurs McGee, Erin et Marywood ont mené une étude sur des sportifs de 18 ans aux États-Unis. Ils ont divisé les sportifs en 2 groupes et ont fait suivre à un groupe un programme d’amélioration de l’estime de soi par le biais de thérapies cognitives et comportementales. L’autre groupe n’a suivi aucun programme, il sert juste de comparatif avec le premier groupe.

Tous les athlètes ont rempli un questionnaire évaluant leur estime de soi au début de l’expérience. A la suite du programme d’amélioration de l’estime de soi, ceux qui l’ont suivi ont eu une amélioration considérée comme moyennement élevée de leur estime.

Le programme était basé sur une amélioration de l’estime de soi mais sans rapport avec le domaine du sport. Malgré tout il est apparu que ces sportifs se percevaient comme beaucoup plus performants sportivement à la suite du programme. Ils se laissaient également beaucoup moins déconcentrer dans le cadre de leur pratique sportive.

Ce programme leur a surement permis d’améliorer leurs résultats et leurs performances sportives mais aucune mesure n’a été faite à ce niveau dans cette étude. On sait seulement qu’ils se percevaient être plus performants.

Cette étude nous apprend que la confiance en soi de manière générale serait liée à la confiance en soi dans le domaine du sport. Bien-sûr on pouvait s’en douter, si on a confiance en soi on sera plus enclin à avoir confiance en ses capacités sportives.

Voici un bon article pour ceux qui souhaiteraient améliorer leur confiance de manière plus globale.

Malgré tout, les deux niveaux de confiance restent différents, il est tout à fait possible d’avoir une grande confiance en soi à chaque fois qu’on franchit la porte de son gymnase et de perdre tout ce surplus dès qu’on en sort. L’inverse est également vrai.

Le sport améliore la confiance en soi

Il est vrai également que le sport peut améliorer la confiance en soi. Alors bien sûr si vous manquez de confiance en vous dans votre sport principal je ne vais pas vous dire « Fais en plus souvent et tu verras tu auras confiance en toi ».

Mais pourquoi ne pas faire un sport annexe, comme de la musculation ou de la course à pied ?

La course à pied et la musculation sont 2 très bons sports pour gagner en confiance en soi. Vous progresserez à votre rythme et vous verrez votre évolution au fil des séances. Dans ces sports la progression est facilement mesurable par des chiffres.

Un meilleur cardio ou un peu plus de muscles vous seront surement utiles pour votre sport principal. Vous pouvez même faire des exercices de musculation pour muscler spécifiquement les muscles les plus utiles dans votre sport principal.

Avoir confiance en soi dans le sport

Si vous appliquez tous ces conseils vous devrez normalement améliorer votre niveau de confiance en vous lors de vos compétitions sportives.

Cela dit, beaucoup de facteurs entrent en jeu dans la confiance et l’estime de soi.

Pour en découvrir plus, avoir des exercices pratiques à faire pour avoir confiance en vous sportivement et arrêter de stresser en compétition vous pouvez télécharger gratuitement mon guide « Les 3 secrets pour ne plus jamais stresser en match ».

Pour cela il vous suffit de rentrer votre adresse mail ci-dessous.

Sources :
McGee, E. A. (2009). The effects of a self-esteem enhancement program on perceived performance among intercollegiate athletes [ProQuest Information & Learning]. In Dissertation Abstracts International: Section B: The Sciences and Engineering (Vol. 70, Issue 4–B, p. 2579).

Rédigé par Marc - SportMental

Ancien grand stressé des jours de matchs, j'étais le héro des entraînements et le zéro des matchs, c'était rageant! Alors je me suis mis à la préparation mentale à tel point que je m’entraînais plus mentalement que physiquement. Au final j'ai développé un mental d'acier et je suis devenu beaucoup plus performant! Dans mes articles je te partage comment toi aussi tu peux te préparer mentalement 🧠

Articles similaires 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez l'article, c'est gratuit 🙂

Et cela m'aiderait beaucoup